Me sens obligé d'intervenir. Caelle jacasse, jacasse et moi, je dois me taire et subir. Je suis Grib, le chat de Caelle. Enfin, pour l'administration et sur mon carnet de santé. Car en vrai, je suis libre. Je pars quand je veux. Si je reste, c'est qu'au fond, je me plais bien avec elle. Evidemment, Grib, ce n'est que mon diminutif.

Ath m'a raconté que, quand elle s'est mis en tête de prendre un chat, elle a appelé les vétos. Jusque là, classique. Elle a vu quelques chats dont certains très bizarres voire carrément désaxés (des chats, quoi!!!). Et puis, on lui a parlé d'une portée à Montrouge.

Elle est allée chez une dame qui était bien embêtée car elle avait deux portées à caser en même temps à cause de ses deux chipies qui avaient été courir le gueux la nuit (j'ai du vocabulaire car chez Caelle, y a des dicos partout alors en douce, je m'asseois dessus et j'absorbe les mots, chut, faut pas lui dire, elle croit que je roupille). Les autres et moi, on avait deux semaines. Caelle s'était mis en tête de prendre une chatte noire. D'une part, parce que les chats noirs ont mauvaise presse et puis, toujours pratique, elle s'était imaginée (à tort) que des poils foncés seraient moins salissants dans un appartement que des poils clairs. Bref, la dame lui montre une de mes soeurs. Et le contact ne passe pas. Caelle se chiffonne, déçue. Ma soeur gigote. Et là, idée de génie de la dame. Elle lui dit "eh çui-là, le petit gris et blanc, il est trognon, non?"

Là, je sens qu'il faut la jouer fine. On a deux semaines, on est des chatons, on est tous trognons et la Caelle semble têtue comme une mule. Elle me prend dans ses bras pour voir et là, je sors le grand jeu, je me love sur sa veste et je fais mine de m'endormir. Forcé, elle craque. Je ne bouge plus, je fais le chat en confiance. je n'ai pas trop à tricher. Elle a une veste en cuir super confortable et c'est plus agréable que la boîte en carton où les autres et moi cohabitons.

Elle dit "okay, je vais réfléchir" sauf que je suis trop petit. Faut attendre encore quelques semaines.
Moi, sur le coup, optimiste, je me dis, c'est bon.

Sauf que et ça, c'est Ath qui me l'a raconté plus tard. Ath, c'est la "perroquette" de Caelle. Le volatile avec lequel j'allai devoir cohabiter. Caelle, elle a un petit côté "les animaux, soyez tous amis", par exemple, je n'ai pas le droit d'attaquer les pigeons ni de frapper les guêpes. Bizarrement, j'ai le droit de courir après les mouches. Allez comprendre.

Bref, moi, peinard, me dis "c'est bon, je peux grandir tranquille, je vais chez cette fille-là". Ben non, ça a été chaud.

L'attente.

Caelle n'aime pas attendre. Elle avait beau m'avoir trouvé un nom et tout et tout. Attendre quatre semaines que je sois plus mieux, c'était long pour elle. Elle a appelé plus d'une trentaine de vétos de la RP pour savoir s'il y avait une portée disponible plus vite. Vous imaginez???? Tout ce que j'ai failli louper à un cheveu. Elle est revenue me voir, la fourbe et pourtant, elle cherchait ailleurs. La méchante, va.

Heureusement, dans toute la région parisienne, y avait pas de chat comme moi. Je ne sais pas pourquoi ni comment mais je l'avais conquise.

Bref un jour de début mai, la dame a décidé que j'étais cuit à point (c'était surtout qu'elle en avait marre de faire pouponnière dans son salon). D'ailleurs tous les autres étaient partis, placés chez des gens. Et Caelle est venue me chercher. La dame de joie de me voir partir lui a même offert un café.
Et on a pris le bus et ma chouette vie a commencé. Ce mois-ci, ça fait déjà sept ans. En voici les débuts en quelques instantanés:

_users_karinele_desktop_vuescan_crop15
Direct, forcément, j'explore.

_users_karinele_desktop_vuescan_crop141
Y a des trucs un brin flippants...

_users_karinele_desktop_vuescan_la_vie_en_soci_t_
Et puis, je ne suis pas tout seul et le volatile a l'air moyennement content que j'explore son territoire.

_users_karinele_desktop_vuescan_crop171
y a des classeurs partout, des bouquins.

_users_karinele_desktop_vuescan_crop16
Des trucs à à regarder dehors. De la verdure.

_users_karinele_desktop_vuescan_chat_malheureux
Allez, faut pas se plaindre, j'aurais pu plus mal tomber... Finalement, j'ai p'têt eu raison d'en faire des tonnes parce que depuis, qu'est-ce que je suis bien :))