je vous le dis comme ça me vient ;)

Interloquée quand je vois:
- des gens en venir aux mains pour monter à Châtelet dans un noctambus et littéralement courir une fois à l'intérieur du bus. But de la manoeuvre? accéder aux places assises les premiers

- des maîtres nageurs dépassés par les événements appeler à la rescousse des agents de sécurité pour "désamorçer" les conflits dans une piscine de plein air. C'est une nouveauté qu'il y ait des agents de sécurité dans cette piscine et bizarrement, je ne trouve pas ça très rassurant que le besoin d'en engager ait été ressenti. De fréquents appels aux haut-parleurs pour rappeler les règles de bonne conduite sont faits alors qu'il suffit de regarder autour de soi pour s'apercevoir qu'elles ne sont pas respectées et que personne ne bouge le petit doigt. On fait quoi? On attend l'accident et on pleurniche après?

- la tête qu'avait le Champ de Mars après vendredi soir. Littéralement jonché de détritus. A croire qu'une benne à ordures avait explosé là. Ben non, uniquement des adeptes des pique-niques qui, apparemment, estimaient qu'ils pouvaient tout abîmer et laisser quelqu'un d'autre nettoyer derrière eux.

Je me souviens d'un temps pas si lointain où je trouvais génial qu'à Londres on puisse aller sur les pelouses dans les parcs car à Paris, c'était interdit. Maintenant, on peut, donc progrès. Mais si tout le monde saccage tout, que va-t-il se passer? Eh ben c'est simple, on va nous coller de grandes barrières (pas des petites car tout le monde sait bien qu'elles seront escaladées) autour des pelouses. Ca sera extraordinaire, non seulement on ne pourra plus aller dessus mais on ne pourra plus non plus les voir :(

C'est super d'avoir des endroits qui sont à tout le monde qui sont beaux et qu'on peut voir sans payer un droit d'entrée comme le Champ de Mars ou alors des prix raisonnables comme les noctambus ou les piscines. Pourquoi les gâcher en se conduisant collectivement mal?