3121excerptMes amis (si, si, j'en ai) me demandent souvent (parfois, en fait-surtout quand ils viennent chez moi ou me téléphonent et que derrière en fond sonore, c'est encore  un album de Prince) ce que je peux bien trouver à sa musique. Ce que je trouve amusant, c'est qu'ils se foutent éperdument que j'aime bien Sting ou Supertramp et que j'ai des tonnes de bandes originales de films. Non, ce qui les défrise, c'est que je suive la carrière de Prince (même quand il s'appelle "the artist formerly known as Prince"-AFKAP-quand il était en bisbille avec Warner).

Et souvent, on ne me laisse pas expliquer pourquoi car mes amis ont peur que je me lance dans une longue diatribe sur le sieur de Minneapolis (Paisley Park pour être précis).

Ce que j'aime bien avec Prince, c'est qu'il est à part, qu'il y a une esthétique dans tout ce qu'il fait, qu'il a fait des films et qu'y avait des aspects intéressants dedans, qu'il a fait tout un album pour Batman et que seulement sept ou neuf minutes ont été utilisées dans le film. Que ses clips (quand on tombe dessus - certains sont rarement diffusés) sont des vrais petits films, qu'il joue tout plein d'instruments (il doit avoir un truc comme l'oreille absolue parce qu'il est archi trop doué), que dans son (un de ses) groupe(s), y avait des filles à une époque où apparemment ça ne se faisait pas de prendre des filles dans un groupe, qu'il refuse les étiquettes et qu'il continue son p'tit bonhomme de chemin, qu'il s'est servi d'internet pour diffuser sa musique (et qu'il a parlé d'internet dans ses chansons) bien avant qu'internet ne nous devienne indispensable (notamment l'album Emancipation-1995), qu'il joue avec les mots dans ses chansons, qu'il écrive ses paroles en code sur les jaquettes des albums.

Bref, j'aime beaucoup ce qu'il fait même si parfois je trouve qu'il raconte des trucs choquants. Me suis toujours demandé si je l'aurais écouté de la même manière, s'il avait chanté en français. Car j'ai beau comprendre l'argot employé dans ses chansons (et quand je ne sais pas, je cherche dans mes dicos), ça reste une langue étrangère pour moi donc ça résonnera toujours plus mélodieux à mes oreilles que ma langue maternelle.

Tout ça pour dire que moi y en a bien aimer Prince et bien regretter de ne l'avoir vu en concert qu'une seule fois (en 1998) - et pourtant je n'aime ni la foule ni l'ambiance "youyouyou on est tous des fans en folie" car sur scène, il assure grave. Faut le voir pour le croire.

Bref, je viens de voir sur internet qu'il avait lancé un magazine sur le net. Je vais aller y jeter un coup d'œil.

Bonne fin d'année 2006 à tous et plein de bonnes choses à vous tous pour 2007.