dimanche 19 février 2006

Sale temps pour les canards... (troisième et dernière partie)

.... Et comme je ne suis pas dupe de vos manoeuvres habiles et charmantes (à tous les deux) et que jusqu'à preuve du contraire, celle qui sait écrire les messages le plus aisément sur le clavier, c'est toujours moi, eh ben, tout enquiquinants que vous êtes (et vous pouvez vous associer à merveille quand ça vous chante de le faire), l'unique différence entre vous et moi, c'est que j'ai accepté de me laisser enquiquiner par vous deux... tant que vous m'amusez plus que vous ne m'embêtez...et que je me sens responsable de vous. ... [Lire la suite]
Posté par caelle à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 février 2006

Sale temps pour les canards... (deuxième partie)

Ce qui est grave en revanche, c'est qu'aucune jeune ne pourra la remplacer (puisque l'affaire disparaîtra tôt ou tard) et que la jeune à qui ça aurait plu de faire ça sera en dernier choix obligée de se rabattre sur un boulot de  caissière déresponsabilisée, robotisée dans une grande surface de banlieue (un hangar) au néon toute la journée où, en hiver, elle ne verra pas le jour du tout (à moins bien sûr de trouver une bonne excuse pour sortir dans le froid pendant sa pause: fumer).Qui a dit que la consommation de... [Lire la suite]
Posté par caelle à 16:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 19 février 2006

Sale temps pour les canards... (première partie)

--- Attention, message long, tortueux et donc découpé en trois parties afin que vous puissiez le lire progressivement et à votre guise ---- Alors au choix, soit vous lisez par petits bouts au fur et à mesure de leur apparition aujourd'hui dimanche 19, soit vous attendez demain lundi 20 et lisez tout d'un coup (ce qui vous obligera à "scroll up" au lieu de "scroll down", puisque c'est formaté de manière chronologique par défaut et si je fais l'inverse, ça a un retentissement sur tous mes messages au lieu... [Lire la suite]
Posté par caelle à 05:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 17 février 2006

aaaah

Comme vous le savez (puisque je le raconte à longueur de temps), je surveille mes statistiques avec l'anxiété (et la joie non dissimulée) du jeune animateur à la sueur dégoulinante le long des tempes et saccageant ainsi son fond de teint (celui-là même qui avait été appliqué avec amour par la jeune stagiaire maquilleuse trois quarts d'heure avant alors qu'elle peinait à le suivre le pinceau à la main - pour rajouter de la poudre pour ne pas qu'il luise - tandis qu'il barrissait dans son micro que "bordel, ça va pas, qui lui a... [Lire la suite]
Posté par caelle à 17:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 17 février 2006

banlieue/banlieue

ou comment quand on en habite une, les gens croient que c'est très facile d'aller dans toutes à tout berzingue (sans véhicule motorisé) juste en utilisant les moyens du bord (transports en commun, et bonne paire de pompes pour marcher).Tout à l'heure, en photos ici, ou comment en partant de la banlieue sud, j'ai rallié la banlieue sud-est (trois bus différents) puis j'ai atteint Paris (yes, yes, yes) pour ensuite trouver un moyen qu'on me récupère en voiture sans faire tout en tromé (fallait que je prenne quatre lignes de métro sinon)... [Lire la suite]
Posté par caelle à 04:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 16 février 2006

A ne jamais oublier les jours où l'on n'y comprend plus rien...

où les gens qui ont des atomes crochus entre eux s'étripent à cause de la manière d'appréhender un problème  par chacun un bout et  pas le même, quand les amis s'écharpent car au fond, ils disent la même chose mais n'utilisent pas la même terminologie, quand les "matheux" qui commencent par apprendre un système de règles puis l'appliquer pour résoudre un problème s'engueulent avec les commerciaux, trop bordéliques, à leur goût (mais leurs plus farouches supporters car eux ne supporteraient pas de rester deux ans... [Lire la suite]
Posté par caelle à 13:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 16 février 2006

Times Square 5h du mat'

Eh ben, même dans "the city that never sleeps", à cinq  heures du mat' et des poussières, en plein mois de février, y a pas un chat (d'ailleurs, à la réflexion, j'ai pas croisé de chat là-bas, les rats sont trop gros... et les sacs poubelles sont laissés dans la rue... donc c'est pas demain que les rats maigriront... Les sdf et les camés, oui, mais pas les rats...)Donc sur la webcam, vers 11h du mat' heure de Paname, eh ben, en trois minutes à peine, trois clichés et un seul camion*... qui passe... un type déjà levé...... [Lire la suite]
Posté par caelle à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 16 février 2006

ou comment Grib est le seul chat...

à ma connaissance à dormir en confiance près d'une batte (modèle enfant mais en bois) sans se sentir menacé.J'avais écrit un chouette message* où je vous expliquais le pourquoi du comment qui fait que j'ai une batte qui traîne chez moi, comment eh ben la police te suggère de faire une ronde et de rappeler avec une description quand tu les appelles après un méga-cambriolage généralisé et que  la bande revient un dimanche matin (et en plus, pour dire "attention, moi, c'est bon, mais c'est pour mes voisins...ceux qui y ont... [Lire la suite]
Posté par caelle à 02:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 15 février 2006

charmant... ;)

Depuis le début de ce cahier, je me félicite et je m'étonne (avec plaisir) de la haute tenue des commentaires laissés ici et à chaque fois que je rencontre un lecteur(lectrice), je n'en reviens pas que ce soient des gens aussi brillants (et je pèse mes mots, y en a même qui me fichent carrément les jetons tellement ils sont forts et accomplis dans leur domaine) qui me fassent l'honneur de traîner sur mes pages... Bref, bravo à vous...!Sauf que forcément, y a jamais que des gens sympas et bien intentionnés... [Lire la suite]
Posté par caelle à 16:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 15 février 2006

citation du jour ou de la nuit et anecdote

Si on m'avait dit un jour que je recopierais des citations de Shakespeare, j'aurai dit "pfff" (oui, Lewis, y a pas que toi qui dis pfff...! ;)) car franchement, on a tout fait pour que je déteste ses pièces et que je m'en détourne. Je m'explique. On m'a montré les trucs plus guindés et les plus ennuyeux, on m'a forcée à l'étudier/le décortiquer pour un concours pour devenir prof d'anglais et on m'a fait lire une page entière du marchand de Venise (ou plutôt de "the merchant of Venice") comme audition au... [Lire la suite]
Posté par caelle à 01:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]