jeudi 12 décembre 2013

PS/au dragon

PS: j'ai remarqué que j'avais oublié une négation qui donne l'impression que je dis le contraire de ce que je pense. j'écris tellement vite que j'arrive pas à mettre "ne" et "pas" dans la même phrase et on me le reproche tout le temps. et quand je me relis, ça me saute aux yeux que ce "PAS"-là, ça va donner l'impression de ne pas savoir. les "ne" c pas grave, on les enlève dans la langue de tous les jours et on se comprend quand même. Parce qu'on se connaît et on sait ce qu'on dit :) on se sourit ;) on se reprend tout de suite et... [Lire la suite]
Posté par caelle à 16:43 - Commentaires [10] - Permalien [#]

mardi 10 décembre 2013

le supermarché ou comment tomber amoureuse de figurines...

L'amour, ça s'explique pas. Paf! Ca vous tombe dessus! Comme une évidence! Paf! Ben oui, non? On en a tous des belles histoires, mais si, mais si, cherchez bien. Donc je reprends, le "parce que c'était lui, parce que c'était moi*", ce n'est pas qu'une formule, c'est beau, non? J'y crois pas que ça n'arrive qu'au cinéma ou dans les romans ou dans les "belles histoires" qu'on raconte aux enfants pour les consoler ou les faire rêver. J'y crois pas parce que je sais qu'à un moment, on fait tous des rencontres d'exception, on a tous des... [Lire la suite]
Posté par caelle à 00:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 3 décembre 2013

Je ne suis pas là

J'ai un aveu à faire. La vie quotidienne m'est très compliquée. Et ça a toujours été le cas. Enfant, je pensais que c'était parce que j'étais enfant et que je ne comprenais pas tout, que je ne pouvais pas faire ce que je voulais et que ce serait différent une fois adulte. Eh ben non, c'est mon fonctionnement intrinsèque. Je ne suis pas un être humain accompli. Des exemples? Aller faire des courses de ravitaillement, ce n'est pas simple. D'abord, faut que je parvienne à y aller quand les magasins sont encore ouverts. Combien de fois... [Lire la suite]
Posté par caelle à 14:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 2 décembre 2013

Photomatons

On s'est tous fait tirer le portrait dans ces drôles de boîtes (à une époque, il y avait même un rideau marron ou gris avec des plis des plus disgracieux en guise de fond) pour des papiers administratifs (c'est dingue comment on a besoin d'avoir notre trombine sur tous types de formulaires). Au début, quand le photomaton était un phénomène de foire, les gens allaient se photographier entre amis ou en amoureux. Etant en quelque sorte la mémoire photographique de ma famille, j'ai récupéré la plupart de ces portraits où certains de mes... [Lire la suite]
Posté par caelle à 13:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]