vendredi 31 décembre 2010

2010 s'achève, 2011 s'apprête à arriver

Fin d'une année de transition. Puisque les 1990, 2000, 2010 ne sont pas les débuts des années 90, 2000, 2010. Ce sont les années zéro. Et tout commence au 1.Je n'aime pas spécialement la nuit de la saint-sylvestre (à part pour le gros chat que le nom évoque). Enfant, cette nuit-là m'épatait car c'était le seul soir où l'on me laissait être debout jusqu'à minuit. Le milieu de la nuit, pensez-vous. Ce moment où aujourd'hui passe le relais à demain. Ca m'épatait. Depuis, ça fait longtemps que j'ai décidé que demain, ce n'est qu'une fois... [Lire la suite]
Posté par caelle à 11:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 28 décembre 2010

Repérages au crépuscule

Si je faisais des films, c'est sûr, ces endroits m'intéresseraient. Ca m'énerve de voir des images et de savoir au fond ce que je voudrais en faire et de ne jamais concrétiser quoi que ce soit. Faudrait que je trouve un fil conducteur.Des ponts, des arches, des lumières. Un jour, j'y collerai des acteurs. Un jour, j'oserai. Aller au bout de mes idées.Un jour, au lieu de photos sans gens, je ferai des images animées avec des gens dedans. Et des gros plans. Et ça, ça sera un insert mais avant et après, y aura des gens et leurs... [Lire la suite]
Posté par caelle à 23:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 27 décembre 2010

OK, Noël, c'est fait

Alors, ça y est, c'est passé, c'est sympa. Dans le top ten des Noëls, ce n'était pas le mieux mais ce n'était pas non plus le pire. En même temps, je serais incapable de dire lequel était mon meilleur Noël. P'têt quand j'étais petite mais alors vraiment petite et qu'il y avait vraiment de la famille, que tout était à la guimauve et que la bûche était bonne. De ces choses qu'on croit qu'elles dureraient toujours et que chaque année, ça serait pareil. Un rituel. Les mêmes gens. Sauf que les gens ne sont pas éternels. Wow. Si j'avais su... [Lire la suite]
Posté par caelle à 00:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 15 décembre 2010

Parfois, je ne sais plus, parfois, je ne sais pas

Ce que je fous là et à quoi ça sert tout ça. Je relis les lettres que m'a écrit quelqu'un qui était très cher à mes yeux et grâce à qui je m'appelle Caelle sur internet. Il m'a écrit des jolies choses mais il n'est plus là pour me dire s'il les pense toujours. Il m'a encouragée, asticotée, donné confiance en moi parfois et Dieu sait que j'en manque. S'il était encore là, je l'appellerais. Et je lui demanderais son avis sur tout, sur rien, il se foutrait gentiment de moi. Il me ferait rire de mes malheurs. En lui racontant, je... [Lire la suite]
Posté par caelle à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 4 décembre 2010

Partir

Ecrit encore au cours d'un atelier d'écriture: Bon, fait à la va-vite mais néanmoins ce que j'y dis, c'est ça. Après, le texte, je pourrais le refaire, le rendre plus joli, qu'il soit moins fouillis. Mais dans l'idée, c'est ça. L'excursion permanente pour se consoler de tout. <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style... [Lire la suite]
Posté par caelle à 12:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 1 décembre 2010

tandis qu'elle s'éclipse...

Parfois, je me demande si j'ai un bloc de glace à la place du cœur. Ou si c'est l'inverse et qu'il ne faut pas que je m'en serve sinon il va se répandre. J'appelle pour prendre des nouvelles d'elle et je dis son nom, je dis que je suis sa fille et on me répond en utilisant les mots "votre maman" et ça me fait l'effet d'une craie sur un tableau. Je sais que ça se fait, je sais que ça se dit mais ils n'ont pas le droit d'utiliser ces mots-là. Celle dont ils ont la responsabilité le temps qu'elle aille mieux n'est pas ma maman.... [Lire la suite]
Posté par caelle à 00:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 27 novembre 2010

sensations et sentiments

Il paraît qu'on ne guérit jamais vraiment de son enfance. Les livres le disent, les films l'évoquent, les chansons le scandent. Et beaucoup sont touchés, émus, le ressentent et personne n'ose vraiment l'avouer jamais. Pourquoi? De la maternelle à la tombe, face à certaines choses, on est toujours petit. Désemparé. Et on voudrait bien qu'on vienne vous aider. Parce que s'asseoir par terre en pleurant en attendant qu'une main compatissante vienne vous chercher pour tout résoudre et vous réconforter, à l'âge adulte, ça ne marche plus.... [Lire la suite]
Posté par caelle à 14:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 26 novembre 2010

épisode neigeux

Hier, il s'est mis à neiger. Sauf qu'il fallait que je revienne en voiture et que je n'avais jamais roulé sur de la neige, sous la neige avec, en prime, la nuit qui tombe. Pas fiérote, hier. Si j'avais pu trouver une manière de me faire hélitreuiller avec la voiture, je l'aurais fait. Bref, à défaut d'autres options, il a bien fallu faire semblant de maîtriser la situation et voir si j'étais vraiment capable de ramener la voiture sans la plier. A ma grande surprise et   à mon plus grand soulagement, j'y suis arrivée. Non... [Lire la suite]
Posté par caelle à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 24 novembre 2010

escapade de quelques heures

Alors comme il pleuvait, je me suis dit "allons voir la mer". Direction Houlgate. Forcément, personne sur la plage ou presque. Quelques parapluies au loin. Pourtant, la mer était belle et faisait envie.Les coquillages sur la plage aussiLes mouettes ont été très coopératives, elles se sont rapprochées l'une de l'autre pour que je puisse les photographier ensembleAu bord de la plage, des villas cossues de l'autre siècleC'est curieux, Houlgate. Partout, des maisons au charme désuet, suranné dont on s'attend à voir sortir... [Lire la suite]
Posté par caelle à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 24 novembre 2010

Aujourd'hui

Au bout d'un moment, faire toujours les mêmes trajets, je n'en peux plus. Surtout quand c'est par obligation, en respectant un horaire. Quand tu ne peux même pas t'arrêter pour prendre des photos. En marchant, je faisais ça, m'arrêter pour prendre des photos mais là, sur une route à 110, s'arrêter dans un virage parce que le ciel est beau derrière les éoliennes et que les nuages sont bien disposés, ça risquerait de provoquer un carambolage. Alors je réfrène mes envies et je regarde. Ici, ce qui est bien, c'est que les trajets, même... [Lire la suite]
Posté par caelle à 11:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]