La vie humaine est quand même mal fichue. Tout a déjà été vécu, ressenti par des milliards d'êtres humains avant nous. Tout a été disséqué, écrit, filmé, chanté, peint, sculpté, gribouillé dans toutes les langues et au lieu de se servir de cette gigantesque base de données pour faire du mieux et de vivre individuellement et collectivement la belle vie, on loupe tout et on réitère sans relâche les erreurs du passé et on en ajoute de nouvelles. A quoi ça sert? C'est quand même désespérant à la longue de ne jamais faire avancer le schmilblick.